Démarches administratives

Fiche pratique

Voyage à l'étranger avec un animal de compagnie (chien, chat, furet)

Vérifié le 02 octobre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les conditions sanitaires d'entrée d'un animal de compagnie dépendent de la destination (Europe ou hors Europe).

Les règles concernent un voyage dans l'un des pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, la Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Pour voyager avec votre animal de compagnie dans la zone de l'Espace Économique Européen (EEE) ou en Suisse, vous devez avoir un passeport européen pour votre animal.

Le passeport européen peut également être utilisé pour voyager avec votre animal en Andorre, en Islande, au Liechtenstein, à Monaco, en Norvège, à San Marin, en Suisse, et au Vatican.

Ce passeport n'est pas exigé si vous voyagez directement de la France métropolitaine vers un département d'Outre-mer (ou inversement), sans escale.

Pour obtenir un passeport européen pour votre animal, vous devez vous adresser à un vétérinaire.

Où s’adresser ?

Pour certains animaux, des formalités complémentaires peuvent éventuellement être nécessaires, il convient de se renseigner auprès de l'ambassade du pays de destination.

Lors de la réservation de votre voyage, il convient de préciser à la compagnie aérienne ou à l'agence de voyages que vous voyagerez avec votre animal de compagnie. En effet, certaines compagnies limitent le nombre d'animaux admis sur un vol ou n'acceptent aucun animal en cabine.

Pour voyager avec votre animal de compagnie, votre animal doit être identifié.

Si votre animal a été identifié après le 3 juillet 2011, votre animal doit obligatoirement être équipé d'une puce électronique (transpondeur) implantée sous la peau. Le tatouage seul ne suffit pas.

Le code alphanumérique de la puce doit être le même que celui qui figure sur son passeport.

 Attention :

la puce électronique doit être conforme à la norme ISO 11784 ou à l'annexe A de la norme ISO 11785. Sinon, vous devrez vous munir des moyens nécessaires à la lecture de la puce.

Votre animal doit être identifiable  :

  • soit par une puce électronique (transpondeur) implantée sous sa peau,
  • soit par un tatouage lisible.

 Attention :

vous devez démontrer que le tatouage a été fait avant le 3 juillet 2011.

Pour voyager avec votre animal de compagnie, vous devez veiller à ce que votre animal soit vacciné contre la rage par un vaccin encore valide.

Des conditions supplémentaires spécifiques s'appliquent pour la sortie d'un chien vers l'Irlande, Malte, la Finlande et le Royaume-Uni.

Ces 4 pays exigent que l'animal soit âgé d'au moins 3 mois pour voyager et qu'il soit à jour de son traitement contre les vers (echinocoque). Le traitement contre les vers doit alors être administré entre 120 heures et 24 heures avant l'arrivée dans le pays de destination. Il doit aussi être certifié sur le passeport, par le vétérinaire qui l'a administré.

Il est recommandé de se renseigner auprès de l'ambassade en France du pays de destination pour connaître les conditions d'entrée spécifiques à votre animal.

 À noter

lors de la réservation de votre voyage, il convient de préciser à la compagnie aérienne ou à l'agence de voyages que vous voyagerez avec votre animal de compagnie. En effet, certaines compagnies limitent le nombre d'animaux admis sur un vol ou n'acceptent aucun animal en cabine.

Pour voyager avec votre animal de compagnie, votre animal doit être identifié par une puce électronique ou un tatouage.

Vous devez veiller à ce que votre animal soit vacciné contre la rage par un vaccin encore valide. La preuve d'une vérification effectuée par un laboratoire agréé est recommandée (la liste des laboratoires est disponible sur le site du ministère en charge de l'agriculture).

Vous devez également disposer d'un certificat international de bonne santé, établi par un vétérinaire au cours de la semaine qui précède le départ.