Pratique de l’occitan : « Il y a un renouveau ! »

Depuis septembre 2013, suite à une proposition du Conseil Général et de l'Inspection Académique, approuvée par le Conseil Municipal, un groupe d‘élèves de l’école de Sauvagnon a le privilège de bénéficier d’un enseignement dispensé, à temps partiel, en occitan. Cette volonté locale se traduit, pour 16 enfants (appartenant aux trois niveaux de la maternelle, ainsi qu’au cours préparatoire), par deux jours et demi de cours chaque semaine. Ils sont assurés par Marie-Lys Saint-Louboué, une professeure des écoles itinérante et expérimentée puisqu’elle exerce son métier depuis une vingtaine d’années.

Cette enseignante, qui partage son temps avec le groupe scolaire de la commune de Diusse, travaille dans le cadre de tous les programmes communs à l’Education nationale, mais en faisant la part belle au bilinguisme dont les bienfaits ne sont plus à démontrer. Parallèlement, les enfants concernés suivent en effet le même nombre d’heures de cours dispensées aussi en Français.

Face à elle, Marie-Lys Saint-Louboué se félicite de ne voir que des enfants « très motivés ». « On sent un certain renouveau au niveau de la pratique de l’occitan » enchaîne l’enseignante et le « public » avec lequel nous travaillons est très varié. C’est le cas aussi à Sauvagnon où j’ai même des enfants d’origine étrangère. Ce qui , en terme de pluralité, permet quand même d’offrir une belle ouverture sur le monde ! »

A ses yeux, l’intérêt d’une telle démarche, qui recueille l’adhésion totale des parents, ne se discute même pas : « La langue gasconne, dont le béarnais est une subtilité locale, est parlée dans tout le sud-ouest. Et il est assez facile de se rendre compte que cette langue, une véritable richesse locale, est partout présente dans notre environnement, y compris à notre insu parfois ». Par ailleurs, « l’offre pour les enfants est de plus en plus large » se réjouit aussi l’enseignante de Sauvagnon en évoquant ces spectacles de danses traditionnelles, revues et autres bals gascons qui fleurissent en Béarn. Toutes les conditions semblent donc réunies pour que cette dynamique en faveur de l’occitan ne reste pas sans lendemain.

A Sauvagnon, la municipalité entend soutenir l'opération en continuant à proposer ce service à la population. Avec, pourquoi pas, l’obtention à terme d’un poste à temps plein. « Il est certain que le groupe d’élèves y gagnerait en cohésion » témoigne Marie-Lys Saint-Louboué. Les parents des élèves de cette classe ont envoyé un courrier à l’inspecteur d'académie pour demander l’ouverture d’une classe et non plus d’une section. Souhaitons qu'ils soient entendus pour le bien-être de tous…

Des renseignements peuvent être pris en mairie (05 59 33 11 91) ou à l’école maternelle (05 59 33 35 21), pour des enfants qui souhaiteraient intégrer cette classe bilangue en petite, moyenne ou grande section.