L’enfant bilingue est plus ouvert

interview d’Aimé Vignau Enseignant Bilingue Occitan à l’école de Sauvagnon

- Alors que Sauvagnon propose une classe bilingue, quels sont les avantages d'un tel enseignement pour les enfants ? 
Aimé Vignau (enseignant): "La zone du cerveau concernée par le langage est stimulée, et on sait que l'apprentissage précoce d'une seconde langue favorise l'utilisation instantanée des langues Je ne traduis pas en français pour m'exprimer dans une autre langue. .Les enfants bilingues sont plus performants dans les matières scientifiques, la musique. L'abstraction est plus naturelle ce qui  s'explique par le fait que le cerveau est constamment confronté à la multiplicité des mots pour un même objet, une même action. Des études constatent aussi que l'enfant bilingue est plus ouvert aux différences, aux autres..."

- Quel intérêt y a-t-il à être bilingue occitan/français ?
"Chaque langue est une façon différente de communiquer, de penser, de raisonner, qui traduisent chacune leur façon de voir le monde. Par exemple, le français est venu chercher le mot occitan "Amour" qu'il ne connaissait pas dans sa langue! .  Il faut savoir que le cerveau peut être bilingue, trilingue... Il suffit de lui proposer des situations pour qu'il les enregistre. Le fait d'être bilingue permet d'apprendre beaucoup plus facilement d'autres langues. Lorsque l'on est bilingue occitan, on devra forcément utiliser d'autres langues . Ces autres langues seront alors perçues comme des outils nécessaires à la communication . Elles ne dirigeront pas notre façon de penser, ni de raisonner ".

- Est-ce difficile à appréhender pour l'enfant ?
"Non, puisque l'enfant ne traduit pas. Il utilise la langue, réfléchit, construit ses savoirs avec la langue. C'est pour cela qu'il faut que le bilinguisme soit mis en place dès le plus jeune âge, pour stimuler le cerveau au plus vite."

- Le programme est-il défini avec l'Education Nationale ?
"Il faut d'abord savoir que cet enseignement est assuré à parité horaire. Et aussi qu'on n'apprend pas l'occitan, mais que les enfants apprennent en occitan. Il aura 12 heures d'enseignement dans chaque langue. Les programmes enseignés sont strictement ceux de l'Education Nationale, comme pour les enfants unilangues et en suivant le même rythme. Simplement, pendant la moitié du temps, la langue servant à communiquer est la langue régionale.Une précision: en CP, l'apprentissage de la lecture se fait en français".

- Comment va se gérer le lien entre professeurs d'occitan et de français ?
"Il peut y avoir un maître pour les deux langues, mais aussi un enseignant pour chacune. Dans ce cas, comme dans une classe unilingue, les enseignants se partagent les matières.Par ailleurs, le fait d'être en multi-niveaux ne pose pas de problèmes d'apprentissage. Il faut savoir que les enfants bilingues ont des résultats en français et en mathématiques supérieurs à la moyenne nationale".

- Comment les parents qui ne parlent pas occitan pourront-ils suivre les devoirs ?
" Il existe le CFP'Oc qui met en place dans différents lieux du département des cours pour adultes. La graphie utilisée permet une compréhension très aisée de l'écrit, pour peu que l'on connaisse un peu une autre langue latine"

- Comment se passe l'intégration au sein de l'école ?
"C'est une classe comme les autres, qui fonctionne avec les mêmes droits et devoirs. Les choix pédagogiques sont sous la responsabilités des enseignants et le fonctionnement de l'école sous celui du directeur."

- La classe ouverte cette année sera-t-elle pérenne ?
"Oui. Une fois ouvertes, les classes ne ferment pas. Mais, comme pour les classes unilingues, il peut y avoir des ouvertures ou des fermetures en fonction de la variation des effectifs".

- Y a-t-il des collèges où l'enseignement de l'occitan est assuré ?
"Oui, à Lescar, ainsi qu'au collègi calendreta à Pau qui est accessible aux élèves bilingues". 

Quand s'inscrire?

Des permanences pour les inscriptions des élèves en petites sections seront assurées:

- mercredi 18 mai, de 9h à midi
- vendredi 20 mai, de 15h à 19h
- samedi 21 mai, de 9h30 à midi