Hommage à Yvan Vassileff de Monsieur le Maire

« Yvan »

24/10/1939 – 13/12/2017

La Maladie

Nous le redoutions ce moment, je le redoutais… Qu’elles furent dures ces trois dernières années… Tu en as bavé… La vie ne t’a pas fait de cadeau… mais tu y as toujours cru…, tu ne changeais rien, et toujours à tes côtés Jeanine qui te préservait, t’aidait… Avec les cannes, le fauteuil, tu étais partout présent…

Ton Village

Sauvagnon est devenu ta « chaumière », ton « moi », « l’Orée du Bois », la forêt ton « havre de paix », ta passion de la culture du bois, de la force du bucheron, de la chasse, du sport, de la marche, de l’« oxygénation ».

Depuis 1989 à la Mairie

Où n’as-tu pas mis ta main, ta griffe ?

Les stades, l’école, le Bourg, l’habitat, les commerces, les fêtes, la culture, la vie associative, le clocheton de la Maison pour Tous… toujours sur le « plus », les puits, le Chemin de l’Oratoire, les briques, les toits picons, les désactivés, les murs anciens, la vie de la forêt… et le film « Saoubadyou »,

et ce formidable « Trésor » qu’ensemble nous avons, tu as édifié comme une « Académie de la Forêt » :

la Maison de la Nature

Avec Carlos Ferreira, Epiphane, tu as retrouvé la finesse, l’art du « compagnonnage », de ta « jeunesse »,

Sauvagnon en a vos belles cicatrices à vie.

Où ne t’es-tu pas investi ?

Sans haine, sans rancune, avec un profond respect de l’homme au travail, de ton personnel d’entreprise, des personnels municipaux mais aussi des jeunes aux aînés, une complicité totale… L’accueil du comité des fêtes, l’amour de la chasse… des chants. Une générosité, un humanisme unanimement reconnus, les Bouchons de l’Espoir, le Père Noël et les retrouvailles des Anciens…du collège d’Eauze…du Réveil…de Pont Long…de Morlàas…

De la Vie à l’Eternité

Yvan, on s’est connu en 1977 – année de naissance de mon Nicolas, dans notre Jouandot… Tellement près l’un de l’autre que l’on s’est « aimé », que l’on ne s’est plus quitté… On a beaucoup partagé avec toi en famille. On a connu notre village, ses 5 auberges, 2 boîtes de nuit… !!!

En mettant entre parenthèse ton injuste calvaire de ces trois dernières années, la mémoire, les photos, ta collection d’articles restituent ton image comme nous l’avons tous connue, telle que nous l’aimions, l’adorions, et te respections tous.

Au-delà du souvenir qui nous permettra de te garder vivant, le plus beau salut à ta mémoire, la plus belle fidélité que nous allons t’exprimer est de garder ce cap qu’en 25 ans de gestion municipale ensemble nous avions jalonné de l’aéroport aux terres agricoles, à l’école, au Bourg, à ta forêt, à Sainte-Quitterie et de continuer à préserver la qualité de notre vie, de notre fragile environnement et promouvoir en chantant « Le Gitan » et buvant celui qui était devenu ton légitime, noble orgueil et « compagnon » :

« Sauvagnon »

Jeanine, Lydia, Jean-Jacques, Chloé, Maxime, nous ne voulons pas lui dire au revoir… Yvan, tu restes en nous avec cet immense bonheur et ces belles émotions que nous aimions sans cesse partager chez toi, chez moi, chez André, chez Yvon, chez Nico, chez Jean-Marc, les 3èmes mi-temps festives du village, de Pont Long, de Morlàas, de la Section.

Yvan, notre Amitié, notre Complicité, nos Photos sont éternelles.

Jean-Pierre PEYS

Maire de Sauvagnon